LaMaisonDuPlombier.com » Le bureau » Les réseaux de chauffage

Bruit circulateur ?

(1 message)
  1. Lou
    Membre

    Bonjour, depuis un an et demi je suis très gênée dans ma copro (années 70, chauffage collectif fourni par la Ville, eau chauffée au gaz, nous avons donc une chaufferie mais pas de chaudière), par un bruit de type grondement/vrombissement/bourdonnement continu accompagné de vibrations (ou plutôt l'inverse : des vibrations sonores), 24/24 et toute l'année.

    C'est apparu un beau jour, probablement à la mise en chauffe (courant octobre 2016) alors que les années précédentes : RAS.
    J'habite au 3e sur 7 étages, à 3 porches du local de chaufferie. Le seul copro à se plaindre comme moi vit au dessus de la chaufferie, il parait que le bruit est pire là-bas. Ses voisins reconnaissent que c'est infernal chez lui, mais chez eux, c'est supportable, ils ne sont pas gênés et donc tout le monde s'en fiche.

    Après avoir pensé à la vmc, on me dit que si c'était la vmc ce serait les logements supérieurs qui seraient gênés, or c'est surtout un logement inférieur qui s'en plaint (+ moi au 3e bien plus loin).  Et pourtant, ça vibre beaucoup, ça me réveille en pleine nuit, ça chatouille les plantes de pied au sol, les fesses et tout le corps quand on est assis, et tout le corps quand on est allongé au lit... Comment font les autres pour ne pas sentir ça ???? Comprends pas.

    J'ai visité un jour les sous-sols à côté de la chaufferie : on pouvait à peine s'entendre parler il fallait crier tellement c'était bruyant. Mais il y a eu des travaux et j'étais à l'intérieur de la chaufferie à la livraison des travaux : silence de cathédrale. Etonnant. (L'entreprise avait-elle arrêté les circulateurs à l'occasion de la livraison des travaux ?)

    En tout cas les vibrations et le bruit n'ont pas cessé depuis un an et demi. Le soir je remarque que ça gronde plus fort, nous donnons sur un parc,
    mes voisins sont des retraités silencieux, et la petite route derrière
    l'immeuble est très peu fréquentée le soir...
    En revanche il semble que le matin ce soit un peu plus supportable, un peu moins bruyant sauf dans la salle de bain.
    Dans la sdb nous avons une double colonne montante/descendante de circuit de chauffage (tuyaux d'environ 6m de diamètre) mais ils sont froids l'été. Ce circuit est indépendant du circuit qui encadre tout l'appartement (5 radiateurs en ligne monotube), également froid l'été.
    Dans la sdb il y a aussi une cabine technique avec la vmc, les tuyaux d'alimentation et leurs compteurs d'eau chaude et froide + les gros tuyaux d'évacuation des eaux usées. En écoutant bien je n'entends pas de vibrations particulières dans cette cabine technique.

    Récemment à l'ADIL on m'a suggéré que cela pouvait être causé par les circulateurs, qui font circuler l'eau du réseau de chauffage même quand on ne chauffe pas, pour empêcher l'embouage : il se trouve que notre réseau est en effet très emboué. (Nous changeons régulièrement des flexibles à l'entrée des appartements.)

    Qu'en pensez-vous ?
    Comment est-ce que des circulateurs peuvent provoquer des vibrations sonores pareilles ? Et surtout comment controler ce bruit si cela est provoqué par les circulateurs ?
    Qui s'occupe de ces circulateurs à votre avis ? La société de maintenance de la chaufferie ?

    Est-ce que si on réduit le débit dans les circulateurs le réseau risque de s'embouer plus facilement ?
    Est-ce que je peux demander à ce que les circulateurs soient complètement stoppés pendant une demi-heure, le temps d'écouter chez moi et chez l'autre copropriétaire gêné si on entend toujours les vibrations sonores, sans que cela ait des conséquences sur le réseau de chauffage ?

    Merci de vos suggestions.
    Bonne journée.
    Lou

    Posté il y a 6 mois #

RSS feed for this topic

Écrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.